CONTAMINATION THÉÂTRALE épisode 3

Contamination théâtrale

Retrouvez Lara tous les 15 jours, mercredi à 16h dans une nouvelle émission

Le spectacle vivant

Combien de temps encore nous manquerons-t-ils, les corps sur scène aujourd’hui privée de sens ? Que vont devenir les salles noires de nos boîtes crâniennes ?
Le Théâtre peut-il mourir ? Si tant est que le spectacle soit vivant.
Tentons la contamination, que la bouche soit visible dans le son, dans les voix des comédiennes et des comédiens démasquées, des metteur-e-s en scène, des artistes alliés de la solitude et de l’immensité.

Cette semaine

« Pour comprendre à partir de quand nous nous sommes retrouvés interdits de jouer, “hors du jeu”, encore faut-il en connaître les règles. Selon les pays et les époques elles sont variables, et sont d’ailleurs caractéristiques de la société à laquelle elles appartiennent. La notion de “hors-jeu” est donc insaisissable, fluctuante. Et c’est cet endroit de frontière qui nous intéresse, ce lieu entre la norme et le “hors norme”, cette zone de non-confort dans laquelle on se trouve déplacé parfois à son insu, plus proches désormais de l’adversaire que de nos partenaires de jeu. Cet espace d’où l’on ne serait plus autorisé à observer le monde qu’en spectateur, mais non plus à prendre part au jeu. »
Bienvenue dans ce nouvel épisode de contamination Théâtrale, aujourd’hui, je suis avec la comédienne et metteure en scène Sophie Lewisch, qui créée cette année avec quatre comédiens et comédiennes le spectacle « CRASH » qui revient sur le procès de l’affaire dite « de Tarnac ».

 

Article publié le 11 mars 2021