ESCAPADE D’ÉTÉ AU CONFORT MODERNE

Saison estivale inédite pour le Confort Moderne : grand ouvert depuis le 24 juin et qui fermera ses portes ce dimanche 23 août.
L’occasion pour les équipes de la radio de venir profiter de la friche artistique pictavienne, de rencontrer ses pensionnaires et faire un point sur ces derniers mois … particuliers ! Mais occasion aussi de parler du futur et de la rentrée prévue le 11 septembre avec bon nombre de festivités ébouriffantes.

 

On commence avec Yann Chevallier, directeur du Confort Moderne, qui nous fait un état des lieux de la situation post-confinement, nous invite à venir profiter de l’exposition « Berlin Sunday » (Norbert Bisky) qui se termine ce week-end tout en nous présentant un programme de rentrée ambitieux qui contiendra notamment l’installation d’une exposition jugée trop « transgressive » par le milieu de l’art contemporain New-Yorkais …

Yann Chevallier – Confort Moderne 

 

 

La suite avec Guillaume Gwardeath, directeur de la fanzinothèque (association consacrée à l’archivage et la valorisation des fanzines et micro-éditions, hébergée au sein du Confort Moderne) qui nous parle aussi des conséquences du confinement, de la diversité du « patrimoine » fanzines et qui prépare une rentrée explosive avec le montage d’une exposition nommée : « L’enfer de la Fanzinothèque  » …

Guillaume Gwardeath – Fanzinotèque

 

 

Guillaume endosse ici sa casquette de rédacteur en chef, rejoint au micro par son associé Sam Guillerand. Tous deux ont menés un travail de longue haleine pour nous offrir une plongée dans le monde de l’underground punk français, retraçant le parcours de l’un de ses représentants les plus emblématiques : Burning Heads.
Un gros livre de 500 pages qui paraîtra à l’automne 2020, édité par Metro Beach.

« Hey You – Une Histoire Orale des Burning Heads » 

 

 

Article publié le 21 août 2020